Smart Grinder

Grâce au Smart Grinder: fabriquez votre propre greffe et oubliez les autres substituts osseux. plus...

MIMI®-Flapless - Méthode d’Implantation Minimalement Invasive

La méthode MIMI®-Flapless préservant le périoste, que nous préférons, n’est pas contradictoire à la méthode conventionnelle, mais elle la compense. plus...

L'information des patients

plus...

MIMI®-Flapless - Méthode d’Implantation Minimalement Invasive

La méthode MIMI®-Flapless préservant le périoste, que nous préférons, n’est pas contradictoire à la méthode conventionnelle, mais elle la compense. Champions-Implants est unique car on peut poser les systèmes monoblocs et en deux pièces selon la méthode MIMI®-Flapless!
La conception des forets est spéciale car les forets coniques trois faces planes permettent d’enlever l’os et à l’os de «se condenser latéralement». MIMI®-Flapless a connu un grand succès depuis plus de 10 ans grâce au concepteur des Champions® Dr. Armin Nedjat. Ce système d’implants attirera de plus en plus l’attention dans les autres pays (États-Unis, Europe, Asie).

Depuis quand la méthode MIMI®-Flapless a-t-elle été appliquée?

La méthode MIMI®-Flapless, agréable pour le patient, a été appliquée depuis plus de 30 ans! Suivant la chirurgie de trou de serrure, on fore une cavité d’os d’un diamètre plus petit que le diamètre du filetage de l’implant. Pour ce forage, on utilise d’abord des forets triangulaires (et pas des forets cylindriques). Contrairement à ce qu’on avait estimé auparavant, des études des dernières décennies ont montré qu’il y a très peu de risque de «formation de tissus connectifs lors de la cicatrisation» à cause de la pénétration possible des cellules de la muqueuse dans la cavité de l’os et qu’il y a très peu de risque de perte de cellules osseuses à cause d’une compression de l’os. En effet, on peut forer dans l’os de manière transgingivale, c'est-à-dire à travers la gencive. En général, l’extraction d’une dent est plus inconfortable pour le patient que l’implantation selon la méthode MIMI®-Flapless. Depuis environ 1997, Dr. Armin Nedjat, le développeur du système d’implant Champions et le président du VIP-ZM (« Verein der innovativ-praktizierenden Zahnmediziner/innen e.V. »/Association des dentistes qui appliquent des méthodes innovantes), a intégré la méthode d’implantation MIMI®-Flapless dans le domaine de l’implantologie dentaire.

Le taux de réussite de MIMI®-Flapless est-il élevé?

Les pronostics de succès de MIMI®-Flapless sont – pourvu que les indications, le concept prothétique et le procédé soient correctes – au moins équivalents à ceux de la Méthode d‘Implantation Conventionnelle (avec une incision et le décollement de la gencive). À l’avis de beaucoup de dentistes qui posent les implants Champions, la méthode MIMI®-Flapless présente même plus d’avantages que la méthode conventionnelle! Avec la chirurgie de trou de serrure, il y a très peu de risque d’infection par rapport à certaines méthodes d’opération. Le soin de nos patients est notre priorité. Les patients doivent être informés des alternatives pour le traitement implantaire (par exemple, méthode d’implantation conventionnelle), des risques et des frais de traitement. On offrira aux patients des restaurations prosthodontiques biocompatibles et fiables à long terme! Grâce à l’implantation MIMI®, des augmentations osseuses compliquées qui prennent beaucoup de temps peuvent être évitées, même si elles sont nécessaires dans quelques cas.
En appliquant une technique spéciale, un sinus lift indirect peut être réalisé au-dessus de la cavité forée d’un diamètre de 1,3 mm – pour élever l’os à environ 2-3 mm de l’hauteur. En effet, ces augmentations osseuses ne peuvent pas être évitées dans quelques cas. Pour un bon diagnostic et une clarification pour patients, une radiographie en 3 D - DVT (tomographie volumétrique digitale) pourrait être nécessaire (frais: environ 150 Euros), qui délivre une faible dose d’irradiation pour les patients. Avec un diagnostic par DVT, on peut réaliser des «implantations naviguées et guidées avec gabarit». Par ailleurs, le patient devra obtenir des informations sur des risques et des solutions alternatives.

Peut-on éviter les augmentations osseuses dans tous les cas?

On ne peut pas toujours éviter les augmentations osseuses car lorsqu’il n’y a pas assez d’os, on ne peut pas implanter seulement de manière minimalement invasive! Par contre, grâce à cette méthode MIMI®, on peut éviter des augmentations osseuses très lourdes. Selon une technique spéciale, on peut réaliser un sinus lift indirect au dessus de la cavité forée d’un diamètre de 1,3 mm afin d’élever l’os à 2-3 mm de hauteur. Effectivement, des augmentations osseuses ne peuvent pas toujours être évitées dans tous les cas lors d’une implantation MIMI®-Flapless. Pour un bon diagnostic et une clarification pour patients, une radiographie en 3 D - DVT (tomographie volumétrique digitale) pourra être nécessaire (frais: environ 150 Euros), qui délivre une faible dose d’irradiation pour les patients. Avec un diagnostic par DVT, on peut réaliser des «implantations naviguées et guidées avec gabarit». Par ailleurs, le patient devra obtenir des informations sur des risques et des solutions alternatives.

Est-ce que les implants en céramique conviennent pour MIMI®?

Le dioxyde de zirconium, ZrO2, a connu un essor considérable dans le domaine de la technologie dentaire dans ces dernières années. Par contre, dans les années 70, les implants de céramique en oxyde d’aluminium – alors qu’ils avaient été bien ancrés dans l’os – s’étaient fracturés à cause de la surcharge de l’os. Contrairement aux métaux et aux alliages, la céramique peut être usée! Le zircon peut perdre la moitié de sa force après six ans. Alors que des expériences à long terme n’ont pas été documentées avec les implants en zircon, le titane, grade 4 est le matériau recommandé le plus pour les implants. Des études des matériaux ont montré que le titane stérile, grade 4, est le matériau le plus stable, biocompatible et compatible de manière immunologique pour les implants dentaires (Informations datant du 1er mars 2011).

Fonction & Procédé MIMI®

La méthode d’implantation MIMI®-Flapless est basée sur des études récentes concernant la physiologie de l’os, d’après lesquelles l’os tolère et même nécessite une compression et un entraînement: de préférence, sans inciser la muqueuse et blesser le périoste, une petite cavité d’os est forée à travers la gencive (“manière transgingivale”). Le diamètre de la cavité de l’os sera plus petit que le filetage de l’implant. Ensuite, l’implant conique est inséré avec une force contrôlée, ce qui permet à l’os de se condenser. Ainsi, l’ostéointégration de l’implant sera assurée.

Stabilité primaire, restaurations immédiate & mise en charge immédiate

La stabilité primaire est une des critères de succès les plus importants pour un traitement implantaire. La supraconstruction devrait être mise en place soit pendant les premiers 3 à 12 jours après l’implantation ou 4-8 semaines après implantation. De préférence, la supraconstruction devrait être au moins attaché partiellement car les premières 2 -8 semaines après l’implantation sont les plus critiques concernant la stabilité primaire et secondaire des implants. On peut presque toujours restaurer les implants immédiatement, et les implants peuvent souvent être mis en charge avec une restauration prosthodontique finale sur plusieurs implants/dents attachés. Le dentiste et le chirurgien-dentiste évaluent et discutent les cas.
Lorsqu’on pose un implant Champions monobloc afin de remplacer une seule dent, l’implant peut être immédiatement restauré et éventuellement temporairement fixé sur les dents adjacentes, les surfaces intérieures des couronnes adjacentes, pour au moins huit semaines. Il ne devrait pas y avoir de contact (même s’il y a des mouvements frontaux et du côté), ce qui permet la transition de la stabilité primaire à la stabilité secondaire. Le patient devra bien participer, en particulier dans le cas des implantations pour une seule dent et des implants monoblocs (lorsque la tête de l’implant sort de la gencive de plus de 3 mm). Les restaurations temporaires ne devraient pas être surchargées. Le patient devrait seulement manger des aliment


La restauration temporaire est fabriquée et elle est temporairement collée sur la Prep-Cap en zircon intra-oralement (ou sur l’implant en titane). Huit semaines plus tard, la restauration temporaire taillée – sans contact – est enlevée, l’empreinte prise, et ensuite la couronne finale est cémentée quelques jours plus tard.

La méthode MIMI®-Flapless a connu un grand succès et elle s’est répandue de plus en plus – quelles en sont les raisons?

C’est parce qu’il y a moins de complications et moins de saignements pendant et après l’opération. En plus, le tissu est bien protégé.


L’implant est inséré soigneusement et lentement dans la petite cavité de l’os. Après, l’implant est inséré manuellement, ensuite avec une force contrôlée. Le patient sentira seulement un peu de pression dans l’os. On vérifie si l’implant est bien ancré dans l’os par le moyen de percussion. Si le son est brillant, l’implant est bien entouré de l’os. Dans ce cas, les implants ou les implants fixés peuvent être mis en charge immédiatement.

C’est un rêve pout tout dentiste: on pose l’implant. Ensuite, le traitement est presque le même que celui pour une dent naturelle. Après la prise de l’empreinte, la restauration temporaire est mise en place, et le premier enregistrement occlusal est réalisé. Avec cet enregistrement, le laboratoire dentaire est informé sur l’occlusion du patient.

Le technicien-dentiste considère le moignon de dent dans l’empreinte comme dent naturelle. C’est moulé avec du moulage dur. La marge de préparation peut être faite dans des bonnes conditions hygiéniques et supra-gingivales (sur la marge gingivale). Des micro-motions externes sont à exclure par le moyen de restaurations temporaires (de préférence attachées). La participation du patient est absolument nécessaire. Le patient devrait manger des aliments doux et éviter de mastiquer des substances extrêmement dures. Le patient devra respecter l’hygiène orale et éventuellement rincer sa bouche avec une solution de chlorhexidine.

Après un second enregistrement occlusal avec la structure dentaire, assis à ajustage passif sur les implants (ici: sur les Champions®), quatre jours après, la restauration prosthodontique finale est mise en place, aussi avec du cément à base de verre d’ionomère. Des reliefs occlusals de fissures et de cuspides (qu’un adolescent peut avoir) devraient être exclus à cause des mouvements du côté et des forces de cisaillement.

En medicine récente, il y a beaucoup de possibilities mais tout est nécessaire et raisonable!